Bibhouti Bhoushan Banerji

  • Alcutta, années 1920 : jeune diplômé sans le sou, Satyacharan est contraint d'accepter le poste d'administrateur d'un vaste domaine forestier aux confins du Bihar - au nord-est de l'Inde. D'abord dérouté par l'extrême pauvreté de l'endroit, ce Bengali raffiné et mondain est bientôt fasciné par la diversité des modes de vie, l'exubérance de la faune et de la flore - tout un peuple, dans la forêt. Son rapport au monde en est bouleversé.

    Qui est-il face à Dobru Panna, l'illustre roi des Santals dont le règne consiste à garder ses vaches à l'ombre d'un banyan sacré ? Peut-il en vouloir à Yugal Prasad, horticulteur autoproclamé qui embellit la jungle en y plantant de nouvelles espèces ? Faut-il blâmer Dhaturiya, lui qui préfère danser sans manger plutôt que travailler aux champs le ventre plein ?

    Satyacharan comprend qu'il est le dernier témoin d'un monde dont il doit mettre en oeuvre la disparition : son rôle n'est-il pas de gérer la déforestation pour la mise en culture des terres ? Qu'adviendra-t-il de ce formidable écosystème, sacrifié sur l'autel du « développement » ?

    De la forêt est un récit visionnaire, d'une bouleversante actualité : à la manière d'un Henry David Thoreau, Banerji nous offre le premier grand roman de l'écologie contemporaine.

  • Sans le savoir, beaucoup de lecteurs connaissent déjà ce roman, tous ceux qui virent au cinéma Pather Panchali, qui signifie " La chantefable, ou la complainte du sentier". Ce récit, publié en 1929, nous permet de comprendre la vie des pauvres en pays bengali. De cette humble histoire, s'élève un chant qui justifie le titre du roman. Il s'agit de la quête du bonheur, dans les pires conditions. Ce petit garçon que vous suivrez pas à pas, vous ne l'oublierez jamais. Comme Swift, comme Alice au pays des merveilles, La complainte du sentier s'adresse à tous, les adultes n'y trouveront pas moins de joie que les enfants. C'est la marque des plus grands livres. Réédité en tirage limité, le roman de Banerji est ici accompagné d'un DVD du film La complainte du sentier de Satyajit Ray. Révélation du Festival de Cannes 1956, cette oeuvre possède la puissance documentaire du néoréalisme italien. Mais, à la description objective de la vie d'un enfant pauvre, Satyajit Ray ajoute une part spirituelle. Sur la musique de Ravi Shankar, il chante, comme nul autre, la beauté du monde.

empty