Fabio M. Mitchelli

  • À mille mètres d'altitude au-dessus de Grasse s'étend le plateau de Caussols, lunaire et envoûtant. En son coeur : la bergerie de Jean-Michel Auban, accusé de cannibalisme et désormais sous les verrous. La première fois qu'il s'y rend, Samuel Steiner, qui est pourtant un commandant de police aguerri, est saisi de vertige. Car la bergerie a été le théâtre d'horreurs indicibles et de nombreux corps y seraient enterrés, dont celui de son père.
    Pour comprendre comment ce dernier a pu se retrouver parmi les victimes, Samuel va questionner l'ancienne compagne du tueur. Mais en plongeant dans l'histoire de ce couple lié par la terreur et le sang, il se verra contraint d'affronter un fauve surgi de son propre passé.

  • Fasciné par leurs tatouages, il les appâte avec son appareil photo, fige leurs désirs de starlettes sur du papier glacé, puis les tue et s'empare de ce qu'il convoite. Le lendemain, on retrouve le corps de ces jeunes femmes, sur les berges du Saint-Laurent, le pubis orné d'éclats de miroir et un morceau de peau découpé. Pour arrêter ce tueur, la flic borderline Louise Beaulieu a des soutiens inattendus : Carrie Ballan, enquêtrice, et Singleton, tueur en série. Mais pourquoi Singleton tient-il absolument à l'aider ?

  • À Montréal, Luka assassine son amant à coups de pic à glace, puis il poste sur le web la vidéo de son crime. Louise Beaulieu, jeune flic très borderline, est chargée de l'enquête. Dans le même temps, à l'orée de l'immense forêt de Tongass, en Alaska, le lieutenant Carrie Callan retrouve deux jeunes filles en état de choc. Que s'est-il passé ? Le point commun à ces deux affaires : Daniel Singleton, le tueur en série qui, du fond de sa cellule, élabore le piège qui va pousser Louise vers Tongass, cette forêt obscure qui abrite de macabres souvenirs.

  • Un jeu en ligne ultra violent et ultra réaliste...
    Si réaliste que lorsque certains joueurs se déconnectent de la plate-forme, ils n'assurent pas leur retour à la réalité, et continuent de tuer...
    Dans quel monde vivons-nous vraiment?? Sommes-nous les acteurs de nos vies ou n'en sommes-nous que les marionnettes?? Et dans ce cas, qui tire les fils de nos destinées??
    À l'heure des réseaux sociaux, de l'hyperconnexion, des drogues de synthèse, et de l'impression des armes à feu en 3D, l'adolescence est en passe de supplanter l'adulte et de prendre le contrôle...

  • Clarisse est morte. Elle ouvre les yeux sur son corps mutilé, entouré par la police scientifique qui s'affaire sur la scène de crime de son propre meurtre, quelque part sur une route de montagne des Alpes françaises...
    Clarisse va vivre ses derniers instants post-mortem dans une bien singulière situation : celle de refaire à l'envers le chemin des heures qui ont précédé sa mort, afin de confondre son propre meurtrier.
    Chris Lanzman, officier de police judiciaire, va chercher à découvrir ce qui a bien pu se produire cette nuit-là, sur cette route isolée. Egalement chargés de l'affaire, deux autres enquêteurs accompagnés d'un médium vont tenter d'entrer dans la tête du redoutable criminel.
    Mais à trop vouloir approcher le monstre, on en oublie parfois que la vie ne tient qu'à un fil...

  • 1963 - Une nuit dans l'Ohio... impulsive. Suivront des corps, dans des barils en plastique. 1981 - Deux enquêteurs, hantés, hantés par leur passsé. Le cannibal de Cleveland... et vous. Votre compassion... celle pour le diable.
    "Avec La Compassion du diable", Fabio M. Mitchelli nous offre son texte le plus abouti..." - Deu bruit dans les oreilles.
    "Une plongée terrifiante dans l'esprit d'un serial killer, une lecture dont vous ne sortirez pas intact" Bernard Minier.

  • "Dans tous ses avatars, si le Mauvais possède la plus infernale des laideurs, elle est intérieure, cachée à l'oeil des mortels ; ne reste apparente que sa somptueuse beauté, appât irrésistible pour les humains qui sont le seul gibier digne de cet extrême prédateur. Dale Tylon, le personnage central de La verticale du mal, en est la plus parfaite incarnation dans ce dernier volet de la trilogie des Verticales. Avec La verticale du mal l'auteur nous entraîne dans une nouvelle forme d'addiction au tréfonds des pires pulsions qui soient. La peinture qu'il nous offre ici est véritablement une porte qui s'ouvre à une autre dimension, celle, absolue,du mal. L'esprit humain souhaiterait que certaines choses restent à jamais inconcevables. Et pourtant"
    />

  •  Et si, le monde passait aux mains de dangereux prophètes ? Et si le destin se jouait sur un seul homme, et sur les croisades menées contre les déviances religieuses ?

      Jan Kovanoski, un jeune flic hanté par le souvenir de son père et la maladie de sa mère, se voit chargé d´une curieuse enquête qui le met sur la piste d'un jeune photographe de presse à sensation : Tiago Villanova, ainsi que celle de son ami d´enfance : Vladimir Chevtchenko. Tous deux semblent être liés à un double homicide commis quinze ans plus tôt.


    En parallèle, une redoutable secte néo-religieuse répand le chaos, plongeant le pays dans la psychose d´une guerre imminente.

    />
    Dans un climat de désastre social et apocalyptique les cavaliers des ombres, kamikazes de la confrérie du cercle noir, plongent la population dans la terreur en répandant la mort dans leur sillage...


    Kovanoski découvrira-t-il ce que cache ce double meurtre oublié ? Quel est donc le terrible secret qui unit toutes ces âmes ? Le fil conducteur qui relie tous ces évènements à la prophétie du calendrier Maya sera-t-il rompu ? Ou sera-t-il le détonateur d´une tragédie sans précédent ?


      Un flic paumé, un effroyable maître-orateur, une star de série télé sur le déclin, un dangereux tueur cubain, une héroïne revenue d´entre les morts : un échantillon de l´humanité au bord du gouffre... Les maillons de l´espèce humaine aux confins d´un néo-monde en marche...


     

  • Transferts

    Fabio M. Mitchelli

    Je m'appelle Mika Petrovka, j'ai seize ans et aujourd'hui je n'arrive pas à comprendre ce que je ressens.

    Je me suis réveillé avec cette étrange sensation d'avoir commis le plus horrible des crimes. J'ai ouvert péniblement les yeux en ayant peine à déglutir, une douleur indescriptible dans le crâne, avec en prime ce goût de cuivre salé dans ma bouche et cette impression que mes mains étaient encore recouvertes d'une matière chaude et visqueuse, luisante et grasse, une matière aussi noire que du sang épais.
    Mes paupières sont maintenant complètement ouvertes, réceptacles de la lumière du jour, ce nouveau jour qui une fois encore va un peu plus nécroser le sens de mon existence comme celui d'un toxicomane perdu, avalé par sa propre addiction.

    Dans quelle réalité vivons-nous vraiment ?
    Sommes-nous les acteurs de nos vies ou n'en sommes-nous que les marionnettes ?
    Et dans ce cas, qui tire les fils de nos destinées ?

    Fabio M. Mitchelli réussit une fois de plus une performance en matière de suspense.
    Avec ce sixième roman, l'auteur nous entraîne à nouveau dans son univers de prédilection : le thriller fantastique.
    Attention : plongez dans ce récit avec prudence.... sinon... eh bien, nous vous laissons juger des risques par vous-même...

  • Clément Augagneur est chroniqueur de faits divers pour un quotidien lyonnais. Un matin, il est attiré par un énorme titre qui occupe la première page d'un journal concurrent. Il apprend que des mystérieuses disparitions d'enfants ont lieu dans un village savoyard, un canton calme et sans histoires. Patrick Bigot, son chef de rédaction, entrevoit dans cette affaire hors du commun une opportunité pour le journal et envoie Clément sur l'enquête en cours. Le jeune journaliste va aussitôt faire la connaissance de Jean-paul Masson, un ex-flic démis de ses fonctions depuis plusieurs mois. Celui-ci dévoile à Clément les dessous d'une affaire sordide qui avait défrayé la chronique neuf ans plus tôt et qui avait été pour lui le début d'une longue glissade au coeur des enfers. Tarkan Mezmul, un individu névrosé et sociopathe, d'origine turque, ainsi que sa compagne, avaient torturé et assassiné la fillette de cette dernière dans des circonstances indescriptibles. Obsédé par les affaires criminelles concernant les enfants, Jean-paul tente de s'associer au jeune journaliste lyonnais afin de résoudre cette sombre affaire qui plonge le hameau savoyard dans la terreur depuis quelques semaines. Il l'implique finalement en l'immergeant dans la machinerie la plus démentielle à laquelle Clément pourrait être confronté. Tarkan Mezmul ne fait qu'un seul but: se venger de celui qui l'a envoyé en prison. Il finira par kidnapper la femme et la fille de Masson et offrira à ce dernier la possibilité d'un terrible choix Cornélien : Assassiner un membre de sa famille pour épargner la vie de l'autre. Clément tentera de déjouer la terrible machination et mènera alors les enquêteurs sur les hauteurs enneigées du massif de la Vanoise, à plus de 3000 mètres d'altitude. Là-haut, se jouera le dernier acte d'un extraordinaire voyage aux confins du mal et de l'amour ; une vertigineuse plongée dans les bas-fonds de l'âme humaine.

  • Six mois après le terrible drame de la mort de Clarisse, Chris Lanzmann, Lieutenant de police à la criminelle, met fin à ses jours en se jetant du haut des trente mètres de son immeuble. Hébété, au moment de l'impact de son corps sur le béton, le jeune flic aperçoit des corps humains, flottant à quelques mètres du sol. Lanzmann ne comprend pas la symbolique de cette vision, encore moins la raison pour laquelle il possède toujours sa conscience.
    Plus tard, la police découvre le corps d'une jeune fille horriblement mutilé, quelque part dans le chalet abandonné d'un village de montagne. La mise en scène, le mode opératoire du tueur, l'absence d'indices et de traces biologiques laissent supposer aux enquêteurs qu'il s'agit du même forcené qu'ils traquaient voilà juste dix-huit mois : l'auteur présumé de deux meurtres sanglants commis avec la même violence à six mois d'intervalle. Après avoir recruté le jeune Melvin Meideiros, un médium que la presse avait révélé comme l'homme ayant retrouvé un jeune enfant disparu, l'enquête avait fini tout de même par tomber en désuétude.
    Sohan Ordell, le flic chargé de l'enquête de vérification concernant le suicide de Chris Lanzmann, découvre avec l'aide du jeune médium Melvin Meideiros, que l'ex amant de Clarisse n'avait pas les mains aussi propres qu'on le disait.
    Le jeune médium entre alors en contact avec le défunt Lanzmann. Les révélations de celui-ci, par-delà les sphères du physique, mèneront rapidement les deux enquêteurs sur la trace de l'imprenable découpeur de jeunes filles, jusqu'ici parfaitement inconnu des services de police. Les énigmes s'épaississent, s'entrelacent, à mesure que le Lieutenant Ordell, ainsi que l'auxiliaire de police Judiciaire Melvin Meideiros avancent au coeur d'une invraisemblable fresque d'horreur.
    Qui sont ces corps avec lesquels Lanzmann communique ? De quoi l'ex-flic était-il coupable ? Qui est l'étrange gérant de la boutique du Papillon Noir ?
    Un infernal jeu de piste les mènera tous aux confins du physique, à mi-chemin entre le réel, le cauchemar et la folie.

empty