Le Label Dans La Foret

  • Partons à l'aube pour une balade dessins-musique dans le grand blanc et sous le ciel glacé. A travers les paysages de neige pure, d'arbres pastels ou toujours verts, on entend parmi les bruits et le silence de la neige, les chansons et histoires slamées de Nelson. Comme des contes originels, elles sont peuplées d'une faune tranquille, magique et maline, d'humains qui parlent l'inuktitut, et de belles louves qui chantent à la lune.
    Et, sous les étoiles, on dansera autour du feu pour fêter la nature préservée. Aux premières neiges, l'électro minimaliste de Nelson se faufile dans les forêts-cocon d'hiver d'Adolfo Serra. CD inclus (32 min) + audio disponible sur toutes les plateformes digitales.

  • « Duncan est un petit garçon rêveur, c'est plus fort que lui, il est toujours dans ses pen- sées. En classe, à la maison, dans les fêtes d'anni- versaires. Pourtant, il va vivre des aventures bien réelles, le jour où la maîtresse d'école décide d'une excursion à Paris pour aller visiter la tour Eiffel. Un voyage à côté de Lucy, dont il est secrètement amoureux. A Paris, devant tant de splendeurs, Dun- can est dans ses pensées, et surtout celle d'acheter un souvenir pour ses parents : une petite tour Eiffel ! Il ne voit pas l'heure filer, et le bus non plus !
    Vite, Duncan court de toutes ses forces derrière le bus mais n'arrive pas à le rattraper. Le voilà perdu, livré à lui-même dans la grande ville !
    Heureusement un petit garçon qui sait allier ses rêves à la réalité finit toujours par se débrouiller.
    Grâce à sa rencontre avec Johnny Charleston, un écureuil de Londres venu rendre visite à son cou- sin le rat parisien, il va faire la connaissance de l'homme fort des halles.
    Tous ses nouveaux amis n'auront qu'une idée en tête : aider Duncan et sa petite tour Eiffel à re- joindre le bus avant qu'il n'atteigne la dernière porte de Paris. »

  • «C'est l'histoire de la première nuit de tous les papas, de toutes les mamans, de tous les humains-aimants ». Eclairée par la lune, une personne rencontre un bébé pour la première fois. Une épopée incroyable, intense, bouleversante, « un minuscule tsunami ».
    Du premier regard, aux premiers pleurs, à la première goutte de lait, jusqu'à se reconnaitre, pour la première fois. En chansons, une histoire qui met des mots, des couleurs, des sons, sur l'intensité de ces premiers moments étranges, les difficultés, les doutes, la joie, le bouleversement, en quelques secondes. Un beau livredisque pour accompagner la naissance.

  • Une vraie fausse histoire de la préhistoire, celle du premier groupe de rock de tous les temps : ROCK THE CAVERN.

    Un reportage silexclusif Cranal + et Pierre qui roule magazine : l'archéologue Copince Copince, a retrouvé les traces du premier groupe de rock de tous les temps : Rock the cavern, un trio d'ados préhistos au paléo- lithique.Les fouilles à Glastonbury ont révé- lé, sur bandes en peau de serpent et au fond des coquillages, onze chansons pionnières du rock'n'grotte, et d'autres précieux indices.
    La marche à deux pattes, le feu, la chasse au mammouth et la cueillette, la préhischool, la grand mère Lucie, le troc, les peintures rupestres, la mode et le mode de vie rock'n'roll au temps de la préhistoire : on en sait enfin plus !
    Voix, guitare, basse, batterie, font réson- ner l'âge de pierre. Onze chansons rock des cavernes alternent avec le récit info/intox des découvertes de l'archéologue Copince Copince.

  • Pascal a disparu, ses amis s'inquiètent.
    Les uns après les autres, ils passent chez lui. A chaque fois, ils constatent que Pascal n'est pas là, en revanche, un gros chat gris les observe depuis le canapé. A chaque fois, le visiteur appelle un autre ami de la bande pour transmettre les indices, et tenter de résoudre ensemble le mystère... Chacun de ses amis chante une chanson qui raconte, étudie, révèle le chat...

  • Cyril Maguy raconte en 13 chansons la vie de Charley Patton, l'un des pères fondateurs du blues. Chants mêlés, dobro, washboard, harmonica, contrebasse romancent l'histoire d'un musicien libre grâce à sa musique bleue, et malgré les « bedaines de coton », les exploitants des champs de coton. Une double page par chanson, recréé en dessins, la vie dans le Mississippi au début du XXème siècle.

  • Catherine Vincent vous présente aujourd'hui Yvonne, Marjorie et Marilou, trois cochonnettes solidaires et débrouillardes qui veulent échapper au loup venu pour les dévorer.
    Si le loup les a prises pour des jambonnes, elles ne se laisseront jamais fumer !
    Une version des 3 petits cochons chantée, illustrée, iconoclaste, moderne, pop-rock, swing, drôle, et avec 3 soeurs !
    Catherine Vincent est un duo de musiciens qui raconte des histoires tout en chansons, avec un fil rock'n'roll, des voix singulières et une élégante fantaisie. Ces sont leurs trois filles Naïla, Odile et Alberta, qui interprètent les trois cochonnettes. Un conte musical fait maison et en famille.

  • Jazzoo 2

    ,

    Un Zoo Jazz libre, joyeux et élégant, pour les plus petits et leurs parents Jazzoo est un livre musical, instrumental, conçu par le collectif de musiciens suédois Oddjob, pour faire découvrir le jazz aux enfants. 13 histoires miniatures mettent en scène les péripéties et émotions d'animaux drôles et attachants. Le jazz groovy et pétillant de l'excellent quintet et les illustrations du britanique Ben Javens fusionnent pour créer un univers inédit, une aventure brillante pour les enfants et leurs parents.

    Jazzoo 2 fait partie d'un projet global transmedia. Le livre disque Jazzoo 1, paru en 2015, est un best seller super-primé. Les animaux jazz sont déclinés en films d'animation (un court et un long métrage, une série tv) et en apps. (www.jazzoo.se). La ménagerie est transportée en scène à travers l'Europe. Première d'une nouvelle et prometteuse tournée : le 1er septembre à la Philharmonie de Paris pour le Festival Jazz à la Villette (Jazzkids). La première tournée a réuni 9712 spectateurs.

  • Lalala est un bébé qui rêve de voyager avec ses amis. De planète en île déserte, il vit des aventures extraordinaires. Avec Lilili, ou son chat Crapette, ils vont même jusqu'à Brailletone, faire un tour de sous-marin rouge. On se demande toujours s'ils sont là ou là. Attention au vent méchant.

    Autour du thème « Être là », Lalala est là est un livre-disque, écrit comme une poésie rigolote. Les chansons empruntent au jazz, à la pop et sont portées par la voix douce de Julie Bonnie qui a, pour l'occasion écrit des textes profonds, et parfois un peu pour les grands. Robin Feix, le bassiste et dessinateur des Louise Attaque, illustre les aventures dans des tons résolument Beatles, couleurs vives et narration comme une BD.

    « Lalala est là » est à regarder, écouter, entendre, dire, commenter.

  • Lola-loup (qui s'appelle en réalité Marie-Fortunée mais qui a commandé à son roi de père un nouveau prénom pour son anniversaire de princesse de 7 ans...), en a assez, assez d'être une princesse... elle rêve d'être une petite fille comme les autres.
    Un jour, à l'occasion des portes ouvertes du château, elle se faufile parmi le groupe des enfants d'une école et rencontre ses nouvelles amies.
    Ensemble, elles vont rejoindre le grand parc par la fenêtre, sauver un serpent de mer enfermé dans un bassin, entrer dans la forêt, sauver des arbres qui éternuent, construire une cabane en équipe de filles...
    Lola-loup deviendra une grande petite fille, princesse éveillée au monde et aux autres.

  • Sous la forme d'une émission de radio sportive, mêlant reportages déjantés et chansons énergiques, drôles et explosives, Merlot dresse les portraits de sportifs réels ou imaginaires capables de performances physiques hors du commun et guidés par une détermination sans faille.
    Voici un hymne au courage et à l'endurance, au dépassement de soi et à la sagesse ! Jean-Michel Grosbidon et Olympe La Grande Tige, à vous l'antenne !
    « Héros des temps modernes, les sportifs sont des êtres ordinaires capables d'exploits extraordinaires, des exemples, des modèles d'une grande humanité ».

    Au programme :
    - La vitesse : «L'histoire de la course » par le professeur Hermès Laflèche, chanson Plus vite.
    - La force : Interview du couple de bodybuilders Toufik et Marie-Jeanne Grosbébé par Jean-Luc Satraine, chanson Balaises.
    - L'adresse : « Les babalomanes ou le syndrome de la baballe.
    », interview du docteur Béatrice Petitbobo, (avec quizz de dépistage pour les auditeurs), chanson La baballe.
    - Les règles du jeu : Zoom sur l'arbitre, chanson L'arbitre.
    - Le plaisir de l'eau : Témoignage de Jean Lolo, alias DJ Splash, chanson J'aime bien l'eau.
    - L'équilibre : Reportage sur les jeux d'hiver en direct de la station Metégansakaï, chanson Ça glisse.
    - Le respect et le collectif : Rencontre et démonstrations avec le grand maitre Arès Kimékao, depuis le monastère de la tortue qui regardait la lune. Chanson La guerre (pour de faux).
    - La grâce et la beauté : Jean-Michel et Olympe s'interrogent « y a-t-il des sports pour les filles et des sports pour les garçons ? », + micro-trottoir. Chanson C'est beau.
    - Le courage : Chronique de Jérôme Grosmalin à propos des sportifs qui accomplissent des exploits et supportent un handicap. Chanson Sans les mains.
    - La détermination : Le marathon, l'épreuve reine, et son roi aux pieds nus, Abebe Bikila. Chanson Marathon.

  • Une histoire illustrée et 11 chansons.Nouchka est une petite fille en qui a poussé une grande question, encombrante. Depuis que son papa est parti au-delà de la vie, elle s'isole dans le silence et le silence l'isole des autres enfants. Elle va trouver des petites réponses, soufflées par Zya, dame de service-fée, et elle va déployer ses ailes cachées à l'intérieur. Cette grande question porte sur la disparition, les petites réponses se trouvent dans l'expression et le lien aux autres.

  • Un conte musical, un soir à deux pas de l'été.
    Edgar est un gros crapaud un peu ronchon. Il n'aime pas se mouiller, il ne sait pas nager. Un soir, à deux pas de l'été, près de sa mare aux nénuphars, surgit une rainette agile et pas gênée, pour lui claironner ses quatre vérités : « Mon pauvre Edgar, tu es le plus laid des plus laids de tous les crapauds de la mare, et bon sang que tu sens mauvais ! ». S'engage alors une aventure initiatique à la recherche de la beauté intérieure, à la lueur sage de la lune, aux sons de chants traditionnels du monde et de l'eau invitée à onduler. Edgar plongera-t-il ?
    Apprivoisera-t-il son reflet dans l'eau ? Deviendra-t-il beau et courageux ? Une histoire et des chansons, racontée et interprétées par Moïra Conrath.

  • Sur un bord de mer, où les toits des maisons sont le terrain de chant des goélands, avec les vents marins comme complices, Kino, bébé Goéland, va vivre une aventure-road-trip à pattes - à travers un jardin.
    Kino ne sait pas encore voler, c'est comme ça qu'il va d'abord apprendre à faire miaou ! Il doit échapper au vilain voisin monsieur Orbide, qui en veut aux goélands. Il va rencontrer certains habitants du jardin qui lui démontre- ront « qu'on apprend toujours beaucoup des autres » : un ver universaliste, une tortue individualiste, un hérisson amoureux, et surtout une géante prénommée Cordélia, l'enfant qu'il n'oubliera jamais.

  • Argent et inox s'echappent du tiroir Nouv.

empty