Littérature traduite

  • Après «Né au bon moment »qui évoquait sa jeunesse et ses débuts en littérature, David Lodge poursuit son exploration personnelle en se penchant sur l'apogée de sa carrière d'écrivain et d'universitaire de 1976 à 1991. Avec un regard tendre empreint de pudeur, et une drôlerie inimitable, notre britannique préféré se raconte. Le lecteur a l'impression de pénétrer dans les coulisses des romans du grand Lodge. 

    Ajouter au panier
    En stock
  • Thérapie

    David Lodge

    Rien ne va dans la vie de Lawrence Passmore, scénariste d'une sitcom à succès en Angleterre. Son genou le fait souffrir, son mariage s'étiole et les difficultés professionnelles s'accumulent. Ni sa soudaine passion pour Kierkegaard ni ses frasques sexuelles ne parviennent à le détourner de sa dépression. Il multiplie alors les thérapies, consultant psychologues ou acupuncteurs, en quête du remède miracle. Mais la mélancolie persiste.

  • David Lodge nous fait l'honneur de publier 2 nouvelles inédites pour célébrer la nouvelle édition de «L'Homme qui ne voulait plus se lever», un des best-sellers de la maison, avec plus de 116 000 exemplaires vendus. Dans ce recueil, on retrouve la quintessence du talent de Lodge : le sens de l'observation aiguisé, le génie de la comédie de moeurs, les personnages attachants et hilarants... 

  • Dans les universités, l'ère de la mondialisation est arrivée. La mode des congrès a envahi ce microcosme impitoyable. De colloques en séminaires, de cocktails en salles d'embarquement, étudiants, écrivains en herbe et professeurs émérites virevoltent une valise à la main, une coupe de champagne dans l'autre, avides de reconnaissance et d'amour. Philip Swallow, déjà au centre de Changement de décor, revient dans cette comédie parfaite, menée de main de maître par David Lodge.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Deux universitaires - l'un est américain, l'autre anglais - décident d'échanger leur poste pendant quelques mois. Chassé-croisé amusant et comédie de moeurs cinglante, Changement de décor est le premier volume de la célèbre Trilogie du campus, grand classique du catalogue de Rivages qui a conquis plus de 700 000 lecteurs.

  • Adam Appleby est le héros typique de Lodge : universitaire, il s'est marié avec Barbara pour obéir aux injonctions de la morale, dans la plus pure tradition catholique. Mais les grossesses se succèdent et l'angoisse gagne du terrain chez les jeunes parents de trois enfants en bas âge.
    La Chute du British Museum raconte une journée dans la vie pas si ordinaire d'Adam Appleby. Par la grâce de Lodge, Adam se retrouve propulsé dans une série d'aventures facétieuses. Car le monde entier semble se liguer contre lui : dès le matin, sur le chemin du fameux musée où il prépare sa thèse, un embouteillage provoqué par les Beatles retarde son arrivée ; une fois dans la bibliothèque, il découvre qu'un groupe de touristes chinois entourent son siège attitré, siglé du nom de Karl Marx. Et ce n'est que le début de cette comédie irrésistible, menée à un rythme effréné.

  • Desmond, fraîchement retraité, consacre ses journées à lire le Guardian et à suivre son épouse, décoratrice en vogue, dans des événements mondains. Il n'entend plus très bien et s'isole dans son petit pavillon londonien. Lorsqu'une étudiante américaine lui propose de l'aider à rédiger sa thèse, l'ancien professeur d'université pense échapper à l'ennui.
    La Vie en sourdine, paru en 2008 chez Rivages, marque le retour au roman de David Lodge, après plusieurs essais sur la littérature. Le maître de l'humour anglais prouve avec ce texte que les années n'ont pas entamé sa cinglante ironie. Mais derrière Desmond, l'ancien professeur d'université qui a dépassé les 70 ans, c'est David Lodge que l'on croit reconnaître. La facétie et la légèreté des premiers romans sont toujours là mais elles ont pris une couleur plus profonde, presque grave, comme si la comédie révélait au grand jour sa mélancolie secrète.

  • Comment devient-on David Lodge ? Pourquoi choisit-on le rire comme langage absolu, la comédie comme ligne de vie (et de fuite) ? Dans ce livre, notre Anglais préféré se dévoile comme jamais, avec une pudeur et une simplicité bouleversantes. Loin des mémoires tournant à l'autocélébration, Lodge rend hommage aux autres, à ceux qui ont traversé sa vie et ce morceau de siècle avec lui, gamin anglais né en 1935. Au-delà du roman d'une vie, ce livre raconte le parcours d'un catholique profondément irrévérencieux, mais aussi habité par le doute et le paradoxe.

  • Jeu de société

    David Lodge

    Que se passe-t-il lorsqu'une sémiologue rencontre le directeur d'une entreprise de métallurgie? C'est le duo imaginé par David Lodge dans Jeu de société. Derrière l'étonnante alliance des contraires, Lodge interroge la société anglaise et son obsession des classes. Subvertissant le modèle du roman social par l'humour, Lodge tisse une comédie intelligente et irrésistible.

  • À l'université de Gloucester, Ralph, homme marié spécialiste des sciences cognitives, rencontre Helen Reed, une romancière accablée par la mort de son époux. Leur désir l'un pour l'autre va soulever de nombreuses questions morales sur la séduction, le mariage, la foi et l'adultère. À travers les journaux intimes des deux personnages, ces fameuses « pensées secrètes », c'est tout un cheminement de l'esprit, chamboulé à l'envi par les péripéties amoureuses, qui va se déployer sous nos yeux.
    Publié en 1997, « Pensées secrètes », l'un des plus grands succès de Lodge, sonde les affres de la psychologie humaine dans le style enlevé et brillant de David Lodge.

  • Au soir de sa vie, dans sa maison londonienne barricadée pendant le Blitz de 1944, H. G. Wells (auteur célèbre du non moins célèbre «La Guerre des mondes»), revient sur son existence riche et mouvementée. Apôtre de l'amour libre aux histoires chaotiques dans la société victorienne puritaine, écrivain de génie, acteur de multiples combats politiques... autant de facettes d'une personnalité qui voulait changer le monde.
    Dans ce portrait aussi sensible qu'érudit, aussi touchant que drôle, David Lodge nous fait découvrir H. G. Wells tel qu'il était vraiment : un homme de passions, et l'un des écrivains les plus prophétiques du XXe siècle.

  • L'art de la fiction est traité à travers de nombreux thèmes comme les interventions d'auteur, le suspense, le roman épistolaire, le monologue intérieur, le réalisme magique, le symbolisme, et chacun illustré par des extraits d'un roman classique ou moderne. S'appuyant sur des écrivains aussi différents que Henry James et Martin Amis, Jane Austen et Fay Weldon, Henry Fielding et James Joyce, David Lodge rend accessibles à tous la richesse et la variété de la littérature anglaise et américaine. Apportant à la critique littéraire la verve et l'humour de ses propres romans, David Lodge, qui fut professeur de littérature à l'université de Birmingham, de 1960 à 1987, fournit aux étudiants, aux écrivains aspirants et à quiconque souhaite comprendre le fonctionnement de la littérature, sa méthode et son interprétation.

  • Le diable fait de nouveau irruption en littérature.
    Si david lodge a revêtu l'habit infernal dans ce roman écrit en 1980, c'est pour poser quelques questions dérangeantes. car le diable, c'est l'esprit qui nie, celui sui doute, qui regarde nos actions à la loupe pour en voir les failles et les ridicules. avec son scalpel, son bistouri st son microscope, david lodge dissèque, avec un plaisir certain, le grand corps de l'eglise des années 50 et 60. pour ce faire, il observe de près, de très près même, un petit groupe d'étudiants catholiques anglais et les chemins qu'ils suivent.
    Par quel miracle parvient-il à s'introduire dans tant de lits et dans tant d'âmes, comment s'y prend-il pour reconstituer avec une telle force les moindres détails d'une époque et d'un milieu ?

  • Hors de l'abri

    David Lodge

    • Rivages
    • 28 Septembre 1994

    Hors de l'abri est le plus autobiographique des romans de David Lodge. Le Blitz de Londres en 1940, l'évacuation à la campagne, puis les années d'austérité dans une banlieue londonienne et le collège catholique. Mais David Lodge ne fait pas oeuvre d'historien , il raconte avec sa verve et son humour habituels les aventures de Timothy, seize ans - son double -, pendant les vacances de l'été 1951, chez sa soeur qui travaille pour l'armée américaine à Heidelberg. Dans ce milieu, il découvre la vie, la fête, les premiers jeux de séduction. Ses rencontres seront pour lui le rite de passage entre enfance et vie adulte. Hors de l'abri est à la fois un "roman d'apprentissage" et un "roman international". Dedalus de James Joyce et Les Ambassadeurs de Henry James sont les modèles littéraires évidents de David Lodge pour ce roman.

  • Ce qui se donne ici pour une sorte de confession ou d'aveu est souvent une façon de dissimuler ou de se construire une image - mais n'est-ce pas là l'origine de la fascination qu'exercent les miroirs que se tend un auteur ?
    Aperçu de certains titres des essais : « Pourquoi j'écris », « Souvenirs d'une enfance catholique », « Mon Joyce », « Réalité et fiction dans le roman ».

  • Des vies à écrire

    David Lodge

    • Rivages
    • 5 Novembre 2014

    Dans L'Auteur ! L'Auteur ! ou Un homme de tempérament, David Lodge explorait les personnalités et les failles de grands écrivains comme Henry James ou H. G. Wells. Des vies à écrire poursuit cette quête, non plus sous la forme de la fiction, mais à travers une série d'essais passionnants qui sont autant de voyages dans l'intimité de Muriel Spark, Graham Greene, Kingsley Amis, ou Anthony Trollope. Il interroge la condition d'écrivain : comment supporte-t-on les aléas du succès ? Et comment les auteurs réagissent-ils aux tragédies ordinaires que sont la vieillesse, l'alcoolisme, l'oubli ?
    Il questionne aussi la place des biographes : comment raconter une vie illustre ? Que passer sous silence ? Que révéler sans trahir ?
    Parus dans la presse, ces textes réjouissants semblent une répétition générale pour l'oeuvre à venir de Lodge : son autobiographie, dont le premier volume paraîtra en 2015 en Angleterre, pour fêter les quatre-vingts du Britannique le plus populaire de France.

  • Chaque roman raconte une histoire, mais chaque a aussi sa propre histoire qui n'apparaît pas de façon évidente dans le texte, et que le texte tente même de dissimuler ou d'effacer : l'histoire de son existence en tant qu'oeuvre d'art et produit de consommation.
    Tout comme le public de théâtre reste d'ordinaire inconscient de l'activité qui se produit en coulisses et qui a donné naissance à la pièce qu'on lui présente- la collaboration de divers individus, avec leurs talents variés, leurs espoirs, leurs craintes, leurs désaccords [...], les réécritures et répétitions au cours desquelles le scénario original s'est vu modifié et amélioré, sans parler de l'impact d'événements fortuits, heureux ou regrettables, sur la production en question - de la même façon, le lecteur doit aller dans " les coulisses " d'un roman pour découvrir comment il a été conçu, altéré, écrit et réécrit, publié, promu et récompensé.

  • Dans le cadre de la mythique université, de Gloucester, deux personnages sont engagés dans le jeu complexe de la séduction : Ralph Messenger, spécialiste des sciences cognitives, et Helen Reed, romancière fragilisée par son récent veuvage.
    A travers une succession d'événements et de retournements de situation, l'auteur confirme avec brio ce que soutient Messenger, à savoir qu'on ne peut jamais connaître avec certitude ce que pense l'autre. D'une intelligence et d'une subtilité remarquables, mais aussi d'une drôlerie irrésistible, Pensées secrètes est le plus habilement construit de tous les romans de David Lodge.

  • Nouvelles du paradis

    David Lodge

    • Rivages
    • 8 Mars 1999

    Il y a bien longtemps que Bernard Walsh, l'ancien prêtre, ne croit plus au paradis. Lorsqu'il quitte Rummidge (cet enfer industriel de célèbre mémoire depuis Changement de décor, Un tout petit monde et Jeu de société) pour se rendre à Hawaii, il feuillette avec scepticisme les brochures touristiques vantant les charmes exquis d'un monde qui n'aurait jamais connu le mal. Les gags se multiplient dans l'avion entre Londres et Honolulu ainsi que pendant le séjour à Hawaii au cours duquel les membres du groupe se croisent, s'évitent comme s'il s'agissait d'un colloque d'un nouveau genre. L'expérience est certes un peu décevante pour beaucoup, mais pas pour Bernard qui découvre que le paradis existe, même à Hawaii. "David Lodge est gentiment mais "britishement" catégorique : l'Eden, brochure tour opérateur Sea, sex and sun à Hawaii, c'est l'enfer. Tout ce que vous avez voulu savoir sur les congés sans jamais avoir osé le demander, vous le retrouvez dans Nouvelles du paradis." (Karen Lajon, Le Journal du Dimanche)

  • L'auteur ! l'auteur !

    David Lodge

    • Rivages
    • 7 Janvier 2005

    Dans son dernier roman, Pensées secrètes, l'écrivain Henry James apparaissait en filigrane. Dans celui-ci, il se tient au centre de la scène. L'histoire commence en décembre 1915, alors que Henry James meurt entouré de ses proches et de ses domestiques - puis recule pour lever le rideau sur les années 1880. Apparaissent alors George du Maurier, l'ami cher, artiste et illustrateur de métier et Constance Fenimore Woolson, écrivain américain avec qui James entretient des relations aussi étroites que platoniques.
    C'est à cette époque que Henry James décide, pour contrer le faible succès public de ses livres, de chercher la fortune et la renommée au théâtre. Il se lance dans l'écriture de pièces tandis que son ami George, dont la vue
    /> s'affaiblit, se met, lui, à écrire des romans. Les conséquences pour les deux hommes vont être tout à la fois comiques, tragiques, surprenantes et ironiques : tandis que Trilby , le roman de Georges, devient le best-seller du siècle au grand étonnement de l'auteur lui-même, Henry se voit hué le soir de la première de sa pièce Guy Domville.
    Grouillant de personnages campés d'un trait vif - certains d'entre eux célèbres, d'autres obscurs - L'auteur !
    l'auteur ! offre le fascinant panorama d'une vie littéraire et théâtrale qui présage en bien des points l'actuelle
    confusion des genres entre l'art, le commerce et la publicité.
    Avec ce mélange d'humour britannique et de mélancolie douce qui est sa marque de fabrique, David Lodge dépeint surtout, à travers la figure captivante et mystérieuse de Henry James pour qui il éprouve une immense
    empathie, les obsessions, les espoirs, les rêves, les déceptions et les triomphes de ceux que l'on appelle les gens de plume. L'épigraphe du livre le résume à la perfection : « We work in the dark we do what we can- we give what we
    have. Our doubt is our passion and our passion is our task. The rest is the madness of art. »
    Le livre vient de sortir en Angleterre, aux États-Unis et en Italie.

  • A qui David Lodge veut-il faire rendre gorge ? A Adrien, l'écrivain qui ne se remet pas d'un premier succès des années auparavant ? A Eléonore, sa femme, avec qui il vit retiré à la campagne ? A Sam, leur ami d'université qui a réussi à Hollywood dans les feuilletons télévisés ? A Fanny Tarrant, la jeune journaliste effrontée qui publie un article féroce sur Sam dans un journal du dimanche ? Sur qui se refermera le piège imaginé par Sam avec la complicité d'Adrien ? Brillant, toujours drôle, David Lodge s'intéresse au conflit entre littérature et exigences médiatiques.
    Novélisée en 2000 sous le titre Les quatre vérités, cette pièce est traduite à l'occasion de sa première représentation en France. Cette édition est complétée par un essai sur la mort de Lady Di, jusque-là inédit.

  • Dans le précédent roman de David Lodge, Pensées secrètes, Henry James apparaissait en filigrane.
    Dans celui-ci, il se tient au centre de la scène. Fourmillant de personnages célèbres - Oscar Wilde, Guy de Maupassant, George Bernard Shaw -, L'Auteur ! L'Auteur ! nous plonge dans la vie littéraire et théâtrale d'une Angleterre délicieusement victorienne. Avec le mélange irrésistible d'humour britannique et d'ironie brillante qui le caractérise, David Lodge nous dévoile, à travers la vie captivante d'Henry James, les rêves des gens de plume.

empty