Je suis choquée ! de ouf ! j'avoue ! et 100 expressions malaisantes en mode 2021

Je suis choquée ! de ouf ! j'avoue ! et 100 expressions malaisantes en mode 2021

, (Illustrateur)

À propos

« En mode », « malaisante », « JPP », « ghoster », mais aussi « askip », « en PLS », « chech », « poucave », en passant par les inévitables « en présentiel », « distanciation », « gênance »...

Dans un monde professionnel chamboulé par le télétravail, les réseaux sociaux, chez les ados, dans les médias et jusque dans nos dîners, certaines expressions devenues incontournables ont envahi notre quotidien. Parfois grotesques, drôles ou étonnantes mais le plus souvent exaspérantes par leur surutilisation, ces expressions sont-elles à bannir définitivement ?

Sept ans après Je dis ça, je dis rien, Adèle Bréau décortique et analyse les 100 tics langagiers émergés en 2020 et qui perdurent en 2021, revisités pour certains par la talentueuse Mathou.

Rayons : Littérature générale > Humour

  • EAN

    9782367042794

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    313 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Adèle Bréau

Adèle Bréau est journaliste, romancière, blogueuse, twitta (@TheAdele32) et ancienne rédactrice en chef du magazine ELLE sur le digital.

Mathou

Mathou est née à Angers au début des années 80.
Illustratrice, autrice et graphiste, elle se fait connaître grâce au succès de son blog « Crayon d'Humeur », créé en 2007. En 2016 parait son premier livre : Les Wonderwomen aussi mettent une culotte gainante (Monsieur Pop Corn). Suit Tout plaquer et aller prendre un bain la même année. Depuis 2017, Mathou publie chaque année son Joyeux Journal, agenda-bullet journal optimiste et drôle (First). En septembre 2018 sort Et puis Colette, son premier roman graphique (Delcourt, scénario Sophie Henrionnet). Suivent, en 2020, Peurs bleues (Delcourt), qui répertorie ses angoisses dans un album plus personnel, et A volonté (Delcourt, co-écrit avec Mademoiselle Caroline, qui dénonce la grossophobie avec humour et beaucoup d'autodérision.

empty